PaySud mag





12/07/2021

Depuis 2013, le "Festival Classic" à Guéthary s’impose comme le rendez-vous incontournable de la musique de chambre sur la côte basque à la mi-août.
Ce Festival, convivial et intergénérationnel, a été imaginé par le pianiste Aurèle Marthan, qui a grandi dans ce village des Pyrénées-Atlantiques. C’est un moment inédit où des musiciens d’envergure internationale et des jeunes interprètes se retrouvent pour partager avec le public le plaisir de jouer ensemble.
Le festival offre une programmation de musique de chambre très éclectique et met en valeur les lieux emblématiques de Guéthary, comme le fronton du parc Saraleguinea (accolé au Musée de Guéthary), la Terrasse et l’Eglise Saint-Nicolas.
Cette 9ème édition, parrainée une nouvelle fois par la journaliste Anne-Sophie Lapix, se déroulera du 13 au 17 août 2021.
11 concerts sont prévus avec entre autres des œuvres de Mozart, Schubert, Schumann, Mendelssohn, Tchaikovsky, Brahms, Debussy, Ravel, Chausson, Piazzolla, Ligeti, Dvorak et Korngold…
A l’affiche cette année : Renaud Capuçon, Nicholas Angelich, les frères et sœur Edgar, Raphaëlle, David et Jérémie Moreau, Adrien Boisseau, Marina Viotti, Gabriel Bianco, le quatuor Hanson et Aurèle Marthan.
Le programme complet de cette 9e édition sera bientôt disponible sur la page Instagram et Facebook du Festival ainsi que sur Weezevent pour les modalités de réservation et dans les Offices de Tourisme Terre et Côte Basque.


07/07/2021

Le jury du Prix littéraire Montaigne de Bordeaux, présidé par Xavier Darcos, Chancelier de l’Institut, a choisi de décerner le Prix 2021 à François Azouvi pour son ouvrage « Français, on ne vous a rien caché » (Gallimard, 2020).
Créé en 2003 à l’initiative de la Ville de Bordeaux et de l’Académie du Vin de Bordeaux, ce prix littéraire récompense la qualité d’un essai portant des valeurs d'humanisme, de tolérance et de liberté, chères au célèbre écrivain Michel de Montaigne, maire de Bordeaux de 1581 à 1585.
François Azouvi est directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherches au CNRS. Il travaille sur l'histoire politique et culturelle de la philosophie moderne, en s'attachant principalement à l'histoire de la réception des grandes doctrines philosophiques en France.
Après « le Mythe du grand silence », cet ouvrage est le second volet d'un travail de l’historien et philosophe François Azouvi sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale et sa « mythologie nationale ». Il y questionne la trace, encore vivace, de la résistance dans notre société. Il bat en brèche la croyance en le mensonge, consolateur d’une dissimulation de la réalité aux Français après la guerre, embellissant leur comportement et glorifiant la mémoire d'une résistance en vérité moins reluisante que sa légende dorée.
Cette année, un Prix spécial du jury sera décerné à Paul Veyne pour l’ensemble de son œuvre. Après une carrière universitaire, il occupe la chaire d'Histoire de Rome au Collège de France de 1975 jusqu'à 1998 et en devient professeur honoraire. Proche de Michel Foucault et de René Char, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’Antiquité qui ont modifié l'image que l'on avait de ces civilisations, son dernier ouvrage, « Une insolite curiosité » est un recueil essentiel de textes éclectiques de ce grand professeur d’études antiques et auteur consacré.

07/07/2021

Un convoi exceptionnel a acheminé deux cuves géantes de 29m de long à 10km/heure depuis Bayonne. Objectif: récupérer le CO2 de la production de bioéthanol à partir du maïs

Messer France, producteur et distributeur de gaz industriels, alimentaires, spéciaux et médicaux, poursuit la construction de sa nouvelle unité de récupération de CO2 située sur le site de Bioénergie du Sud-Ouest, filiale de Vertex Bioenergy, à Lacq (64).
Débuté en mars 2021, le chantier a franchi une nouvelle étape le 2 juillet dernier avec l'arrivée de deux cuves aux dimensions hors-normes. Longues de 29 mètres pour un poids à vide de 53 tonnes, elles permettront de stocker chacune 270 tonnes de CO2 liquide sur place.
Organisé de nuit pour gêner au minimum la circulation, le convoi exceptionnel aura mis presque 2 jours à une vitesse de 10 km/heure pour acheminer les réservoirs du port de Bayonne au site de Vertex Bioenergy situé sur la plateforme Induslacq.
Partenaires depuis 2011, Messer et Vertex Bioenergy se sont associées dans une logique d'économie circulaire. La fabrication de bioéthanol à partir de maïs génère du CO2 comme sous-produit au cours de l'étape de fermentation. Ce gaz brut est alors capté par Messer, puis purifié, liquéfié et analysé avant de connaître une seconde vie. Il est par exemple utilisé pour enrichir l'atmosphère des serres (tomates, fraises, etc.) et améliorer le processus de photosynthèse. Sous forme solide à - 78,5 °C, le CO2 apporte le froid nécessaire pour préserver la chaîne du froid lors du transport et du stockage de produits sensibles aux variations de température, comme les vaccins à ARN ou les produits alimentaires frais et surgelés. Autre application vertueuse : dissous dans l'eau, le CO2 forme l'acide carbonique et permet d'abaisser le pH d'effluents industriels (agroalimentaire, blanchisserie, transformation du béton, fabrication du papier, etc.) de façon respectueuse de l'environnement et des opérateurs. De manière plus globale, la valorisation de ce CO2 par Messer au niveau du site de Vertex Bioenergy à Lacq va permettre de réduire la consommation de CO2 d'origine fossile.
Sur la plateforme de Lacq, BSO produit :
• Du bioéthanol : une source d'énergie locale, propre et renouvelable ; l'éthanol est incorporé en remplacement fiable de l'essence (carburants E85, E10 et E5). Il contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) : 1 litre d'éthanol produit par BSO permet aujourd'hui d'économiser 74 % de GES par rapport à 1 litre d'essence. Avec cette deuxième unité, le bioéthanol de BSO se rapprochera encore plus de la neutralité en carbone.
• Des drèches (DDGS) : matières premières pour l'alimentation animale, très recherchées en raison de leur excellente source de protéines.
• De l'huile de maïs : un bon complément nutritionnel pour l'alimentation animale. En raison de sa durabilité, l'huile peut également être utilisée pour la production de biodiesel.
• Du CO2 brut vert utilisé à la place du CO2 d'origine fossile. Une fois le CO2 purifié ses débouchés sont multiples : industrie alimentaire, pharmaceutique
« Malgré la situation sanitaire, nous continuons d'avancer à un bon rythme selon le planning initial. Nous sommes très fiers de mener ce projet d'envergure en nous appuyant sur le savoir-faire d'une vingtaine d'entreprises et de nombreux sous-traitants implantés dans la région et, dans le même temps, de soutenir le tissu économique local, » précise Marie Bernhardsson, responsable du Service Ingénierie et ESP, ainsi que du Projet Lacq II chez Messer France.

05/07/2021

Paris, Lille, Nice, Strasbourg, Toulouse, Le Mans... les pianos sont de retour dans les gares SNCF pour célébrer en musique le début de l'été.
Après de longs mois d’absence, les pianos résonnent à nouveau partout en France.
Pour fêter l'événement, SNCF Gares & Connexions avait orchestré une belle surprise avec la complicité du fabricant Yamaha : des centaines de musiciens confirmés et amateurs ont offert le 1er juillet à 11 heures, en simultané, un concerto géant dans 51 gares françaises.
L’événement était parrainé par André Manoukian, qui soutient depuis de nombreuses années l’expérience des pianos en gare. Le célèbre auteur-compositeur s’est produit en gare de Paris Gare de Lyon, en compagnie d’autres artistes dont les pianistes Fanny Azzuro et Laurent Coulondre.

04/07/2021

Reporté en 2020 pour cause de pandémie, le Raid des maraîchers d'Eyzines (33) adapte sa 16e édition aux conditions sanitaires et propose une formule remaniée. Cette manifestation sportive et culturelle se déroulera tous les week-ends de la période estivale du 9-10 juillet au 20-21 août.
Organisé par la Ville d’Eysines depuis 2005, le Raid des maraîchers est une occasion unique pour (re) découvrir la zone maraîchère de la vallée de la Jalle, aller à la rencontre des producteurs tout en sensibilisant les participants aux circuits-courts et à la préservation de cet espace classé en zone naturelle. A pied ou à vélo, les participants, préalablement inscrits, partiront en petits groupes découvrir ce patrimoine naturel et agricole singulier de la métropole bordelaise.
Une plongée insolite dans un environnement préservé et la sensibilisation aux circuits-courts. C'est évènement festif et familial est une occasion unique pour mieux connaître la zone maraîchère de la vallée de la Jalle, aller à la rencontre des producteurs installés sur une zone maraîchère de 160ha. Les différents parcours proposés sont tous ponctués par des arrêts sur des lieux qui ont marqué l’histoire du maraîchage (cabane des maraîchers, moulin blanc…) et par au moins deux visites chez l’un des neuf maraîchers participants. Occasion unique pour échanger avec les agriculteurs sur leur mode de production, découvrir leur quotidien, leur savoir-faire, pénétrer dans les serres et apprendre comment sont cultivés les fruits et légumes de saison : salades, kiwis, patates eysinaises, courges, tomates… Après chaque halte, les participants pourront remplir leur panier de produits fraîchement récoltés.
Et aussi deux marchés de producteurs. Pour prolonger ce moment convivial, le Raid des maraîchers propose deux marchés de producteurs locaux ouverts aux participants et habitants. Le premier se déroule le 17 juillet à 12h sur la grande place du bourg et le second le 27 août ,à 19h, sur le terrain stabilisé du Pinsan.
Renseignements:raid.maraichers@eysines.fr
ou par téléphone au 05 56 16 18 18



Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com