PaySud mag





20/10/2020

Clips et rendez-vous

La pianiste ukrainienne de réputation internationale, Valentina Lisitsa publie le message suivant,sur Facebook, et sur Youtube avec l'enregistrement d'un prélude de Rachmaninoff (traduction approximative):
"C ' est dans le dévouement de tous les souffrants et victimes de l'épidémie de COVID - à ceux qui ont perdu la vie, à ceux qui ont perdu leur famille, à ceux qui ont perdu leur travail, au toit sur la tête, à la nourriture de la table....
Ça a été une année terrible pour nous tous, et ça ne se s’arrête pas. Nos vies reviendront-elles à la normale ? Ou ce sera une ′′ nouvelle normalité ′′ - rues vides, cafés fermés, places vides dans les salles de concert, concerts privés pour quelques privilégiés et ′′ expérience virtuelle ′′ - pour le reste ?
Un musicien, un artiste, un guide touristique - nos compétences, nos talents seront-ils nécessaires ou - comme l'a suggéré un politicien - nous devons chercher de nouveaux emplois ? J ' ai toujours cru que la musique n'était PAS du divertissement, elle avait des pouvoirs de guérison pour ceux qui en ont besoin, pas très différents de la religion. J ' espère avoir raison.
Je vous aime tous ! Nous vaincrons!"

19/10/2020

La région Nouvelle-Aquitaine annonce la sortie en salle du film d'animation Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine et l'ALCA.
Salué par la critique et déjà primé au Festival international du film d'animation d'Annecy en juin dernier, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, le deuxième long-métrage de Rémi Chayé, sort en salles ce mercredi 14 octobre. Ce western pour enfants revisite l'histoire d'une jeune femme éprise de liberté et de justice.
La production du long métrage d'animation de Rémi Chayé a été soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagné par l'agence ALCA, agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, à hauteur de 125 000 euros.
Ce film, produit par Maybe Movies, a été fabriqué en grande partie à Angoulême par le studio 2 minutes.
Le 20 juin dernier, "Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary" a obtenu le Cristal du long métrage, la plus importante récompense du Festival international du film d'animation d'Annecy.
Synopsis : 1863, États-Unis d'Amérique. Dans un convoi qui progresse vers l'Ouest avec l'espoir d'une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C'est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L'apprentissage est rude et pourtant Martha Jane ne s'est jamais sentie aussi libre. Et comme c'est plus pratique pour faire du cheval, elle n'hésite pas à passer un pantalon. C'est l'audace de trop pour Abraham, le chef du convoi.
Injustement accusée de vol, Martha est obligée de fuir. Habillée en garçon, à la recherche des preuves de son innocence, elle découvre un monde en construction où sa personnalité unique va s'affirmer. Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique Calamity Jane.

13/10/2020

Désignée « Terre de Jeux 2024 » en début d’année, Bordeaux vient d'obtenir le label de centres de préparation aux Jeux (CPJ) pour quatre sites d'entraînement. Equipés pour la pratique sportive de haut niveau, ces lieux accueilleront, entre l'été 2021 et l'été 2024, les athlètes participant aux prochains Jeux olympiques et paralympiques des Jeux de Paris 2024.

En France, plus de 600 sites ont postulé pour prendre part aux succès des champions de demain. Le comité de Paris 2024 et ses partenaires viennent de dévoiler les territoires sélectionnés. A Bordeaux, quatre sites ont obtenu le label de centre de préparation aux Jeux et pourront ainsi accueillir les délégations internationales :
- Le vélodrome de Bordeaux-lac, pour le cyclisme sur piste olympique et paralympique
- La salle André-Labatut, pour l'escrime et l'escrime fauteuil
- La salle Guy-Laupies, pour l'escrime fauteuil
- Le stade Bel Air, pour le hockey sur gazon

La Ville de Bordeaux se félicite de la sélection de ses sites, cette labellisation s’inscrivant dans une dynamique métropolitaine autour des Jeux Olympiques Paris 2024 : en effet, d’autres centres ont été retenus sur la Métropole à Talence, St-Médard en Jalles, Mérignac, Pessac et Lormont, au sein de l’Université de Bordeaux et plus largement, sur des sites du Creps Nouvelle-Aquitaine.
La ville de Libourne complète ce beau tableau.

Ces centres, dotés d'équipements de premier ordre et d'un service d'accueil de qualité, proposeront les meilleures conditions d'entraînement aux athlètes olympiques et paralympiques venus de tous les pays. Ils seront recensés sur un catalogue mis à disposition des 206 Comités Nationaux Olympiques et 184 Comités Nationaux Paralympiques du monde entier, lesquels pourront choisir un centre et venir s’entraîner en France à leur convenance, pendant l’Olympiade.
Les premiers athlètes sont attendus à partir de 2021
(Communiqué de la mairie de Bordeaux)

12/10/2020

Ce samedi 10 octobre, au Château du Clos de Vougeot, se déroulait la seconde édition du Championnat du monde de l’œuf en meurette. À cette occasion, douze chefs – 7 bourguignons et 5 hord région- se sont affrontés pour remporter le titre de champion du monde ; celui-ci a été décroché par le chef Bruno Brangea, du Champeaux Les Halles à Paris (groupe Alain Ducasse) succédant ainsi à Frédéric Vardon, champion du monde en 2019.
Les œufs en meurette sont une recette traditionnelle de la cuisine bourguignonne, à base d'œufs pochés et de sauce au vin rouge meurette, également dite sauce bourguignonne.
A propos du château Clos de Vougeot- Construit par les moines de Cîteaux à partir du XIIème siècle, le Château du Clos de Vougeot est un monument historique classé, siège des Climats du Vignoble de Bourgogne, Patrimoine mondial. Il est le Chef d’Ordre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin qui fait rayonner la Bourgogne à travers le monde avec ses 12000 membres et ses fameux chapitres. Le Château du Clos de Vougeot est également le cadre de réceptions d’exception, diners de gala, conventions et mariages.

08/10/2020

Le CIVB ( Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux) dresse le bilan d'une année viticole "hors norme" , marquée par une récolte précoce. Il rappelle que les premiers coups de sécateurs sur les merlots, cépage le plus précoce, ont été donnés aux alentours du 5 septembre avant de se généraliser la semaine du 14 septembre avec les cabernets. La grande majorité des vignerons ont clôturé leurs vendanges avant le 30 septembre. "Les vendanges, certes précoces, ont pu se préparer sereinement malgré le contexte sanitaire avec la COVID-19 qui impose la plus grande vigilance auprès des équipes."
Le CIVB résume ainsi la campagne:
• Un hiver très doux, un printemps déroutant (grêle, gel, neige, inondations), un été caniculaire et un été indien optimal.
• Précocité de près de 15 jours de tous les stades végétatifs de la vigne.
• Des vendanges précoces mais de plus en plus allongées dans le temps (de mi -août jusqu’à fin septembre).
• Préparation des vendanges relativement sereine malgré le protocole sanitaire à mettre en oeuvre pour assurer la sécurité de tous.
• Très beau potentiel avec de la couleur, un bel équilibre entre alcool, acidité et tanins.
• Un volume a priori légèrement inférieur à la moyenne décennale











Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com