PaySud mag


Démarrage d'une filière houblon de terroir en Lot-et-Garonne
La démarche s'appuie sur un constat: le marché français des bières artisanales est en forte expansion et les brasseurs de "pays" ont besoin de matières premières adaptées, en lien avec le terroir. Parmi celles-ci le houblon qui contribue à donner du parfum, du "nerf" à la bière et qui aide à sa conservation. Or, les brasseurs locaux, faute de production nationale suffisante, ou adaptée, sont contraint de l'importer pour 80% de leurs besoins. Dans un proche avenir l'auto-approvisionnement pourrait nettement s'améliorer grâce à la mise en place d'une filière houblon de terroir en Lot-et-Garonne.
Impulsée par HOPEN – Terre de houblon, une jeune entreprise engagée dans la relocalisation du houblon, un ensemble de partenaires (1) se sont regroupés pour créer cette filière.
Le projet Houblon de Terroir entre dans le cadre d’un appel d’offre européen pour l’innovation et un financement FEADER, porté par la Région Nouvelle-Aquitaine pour trois ans. Houblon de Terroir a obtenu la première place lors du comité de sélection. Ce financement permettra de créer l’environnement de la filière nécessaire pour que des agriculteurs puissent choisir le houblon comme diversification. La mise en place d’une parcelle d’expérimentation d’un hectare sur le site du Lycée agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot (47) scelle le lancement de la filière Houblon de terroir.
La parcelle expérimentale d’un hectare est située au lycée agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot. Elle permettra de:
• Tester la réponse au terroir de 15 variétés en terme de sensibilité aux ravageurs, rendement et qualité du produit fini. Ces tests sont réalisés par des chercheurs de Bordeaux Sciences Agro.
• Mettre en place des techniques de suivi de culture en bio
•Être support de formation pour les agriculteurs de la région.
Aujourd’hui se sont 15 agriculteurs qui commencent à se former à la culture, avec un objectif de 5 parcelles plantées pour le printemps 2020. Ces agriculteurs seront suivis techniquement par la Chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne.
En parallèle, la Cuma de Bourlens, avec l’appui de la FDCUMA47, a investi dans du matériel agricole spécifique à la culture du houblon. Ce dernier sera disponible pour les premiers agriculteurs. Après une phase de recherche et développement, HOPEN et la pépinière Martaillac amorcent la commercialisation des plants de houblon pour fournir les premiers agriculteurs.
1)-Les partenaires: Hopen-Terre de Houblon, Agrocampus 47, Bordeaux Sciences Agro, FDCUMA47, Pépinières Martaillac, Syndicat National des brasseurs indépendants, Houblons de France, Agrinove, Agrotec, Agrobio47.

PH DR
PH DR


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com