PaySud mag


Jacques Castaing n'est plus
Jacques Castaing s'en est allé. L'agriculture de l'Aquitaine des cinq départements vient de perdre l'un de ses piliers fondateurs dans la défense des produits sous signes de qualité et dans l'organisation de leurs filières. Faut-il rappeler la part que pris le responsable landais en matière de foie gras et de mise en place du CIFOG? Il fut également un acteur de la coopération, en particulier à Maïsadour. A la chambre régionale d'agriculture, dont il fut président, comme au Conseil régional, il sut plaider avec efficacité la cause des agriculteurs et entretenir de bonnes relations avec des personnalités d'autres camps politiques, dont le Lot-et-Garonnais Guy Saint-Martin. Le président actuel du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, lui rend hommage, comme il l'avait fait en 2017 au Salon de l'Agriculture de Bordeaux, où Jacques Castaing s'était rendu pour y être honoré (notre photo).
Le communiqué d'Alain Rousset:
« Jacques Castaing nous a quittés. J'en ressens une grande peine tant l'homme était attachant, visionnaire et a compté pour moi.
Il a été l'initiateur bienveillant, parfois discret, de la modernisation de l'agriculture aquitaine, de la filière palmipède, de l'autonomie alimentaire, du monde coopératif.
A la présidence du CESR, il a su, d'abord avec André Labarrère puis avec Philippe Madrelle, initier un travail conjoint entre la société civile et les élus politiques.
Je me sens aujourd'hui comptable de tout cela.
J'ai une pensée affectueuse et émue pour madame Castaing, ses enfants et petits-enfants. »

Les obsèques de Jacques Castaing devaient avoir lieu ce lundi, à Mant, dans les Landes.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com