PaySud mag


La ferme française tomate-concombre: 21 000 emplois
La ferme française tomate-concombre: 21 000 emplois
Forts du succès rencontré au SIA 2010, les producteurs de Tomates et de Concombres de France se se sont à nouveau regroupés cette année, pour faire connaître aux visiteurs leur métier et leurs savoir-faire, ainsi que l’amour des produits qui les anime. Donner envie au grand public de consommer des tomates et des concombres de France en valorisant les modes de production de l’Hexagone, tel est le but de l'opération. Elle bénéficie, côté mis en scène et dialogue avec le public, de la contribution de la Sopexa, du Lot-et-Garonnais Henri Boxberger, chargé de promotion pour la tomate, et de Pierre Diot, président de l'AOPn. L’AOPn (Association d’Organisations de Producteurs nationale « Tomates et Concombres de France ») rassemble plus de 1 000 producteurs répartis sur toute la France, soit 1 000 hectares environ de production dont plus de 90% sous abris. Trois grands bassins totalisent 65% de la production nationale de tomates et 80% de concombres. Soit 250 000 tonnes de tomates et 60 000 tonnes de concombres français. Cette activité économique regroupe 6 000 emplois permanents et 15 000 emplois induits. Une Charte de qualité anime les professionnels autour d’un triple objectif : Proposer des produits de qualité, garantir la sécurité alimentaire et produire dans le respect de l’environnement.
La Serre- Les producteurs soulignent les nombreux avantages de la production abritée. Dans un contexte de forte concurrence, de chute des prix et de charges d’exploitation qui s’alourdissent, les producteurs de la Filière Tomates et Concombres de France valorisent directement leur principal mode de production auprès du grand public : la serre. Une serre grandeur nature, comme celle que l'on a pu voir à Bordeaux à l'occasion du congrès des producteurs de légumes, est reconstituée pour faire découvrir la culture sous serre, laquelle représente plus de 90% de la production nationale en tomates et concombres. La présence au salon de Paris permet un échange entre visiteurs et producteurs, et constitue un temps fort pour informer le grand public sur tous les efforts réalisés par la filière en termes de protection des cultures, gestion de l’eau et de l’énergie sans oublier le développement des variétés.
La culture en serre assure les avantages suivants:
• Un espace protégé,
• Une réduction de l’usage des produits phytosanitaires grâce à la Protection Biologique Intégrée,
• Une consommation d’eau divisée par 2,
• Le hors - sol réduit le risque de maladies, permet de maîtriser le climat et favoriser le recyclage


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com