PaySud mag

Nouvelle-Aquitaine: Alter'NA encourage la transition agricole
Après le vote de la feuille de route "Néo Terra" et pour concrétiser les engagements pris en matière d'accompagnement de la transition des exploitations agricoles, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Pier Luigi Gilibert, directeur général du Fonds Européen d'Investissement, ont officiellement lancé la phase opérationnelle du fonds de fonds Alter'NA ce jeudi 3 octobre 2019 au Château Dillon, à Blanquefort en Gironde.
Ils ont signé des accords opérationnels avec les trois banques retenues:le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel et la Banque Populaire, et présenté les différentes offres bancaires.
La Région Nouvelle-Aquitaine est ainsi la première Région européenne à mettre en place un dispositif aussi innovant avec le soutien de la Commission européenne et du FEI. Avec le soutien de l'Europe et des banques partenaires, des prêts d'investissement ou de développement à des conditions préférentielles en termes de taux d'intérêt et de limitation de garanties personnelles.
Ils s'adressent aux exploitations agricoles, aux groupements d'agriculteurs, aux entreprises agro-alimentaires, avec un plafond de 1 500 000 euros.
Seconde région agricole d'Europe, la Nouvelle-Aquitaine souhaite relever les défis liés aux crises climatiques, environnementales, sanitaires et économiques. La réponse systémique à ces enjeux impose un effort continu de recherche et d'innovation sur les dix prochaines années. Et pour faciliter cet effort en investissement tant matériel qu'immatériel destiné à faire évoluer les pratiques, elle mobilise des outils pour favoriser l'accès au crédit dans le secteur agricole, tels que ce fonds de fonds.
Pour rappel, ce dernier est doté de 30 M€ de fonds régionaux (fonds Région et Europe via le FEADER) et de 6 M€ provenant du Plan Junker, ce qui générera environ 230 M€ de prêts en 3 ans au profit des agriculteurs et entreprises agricoles.
Pour Pier Luigi Gilibert, directeur général du Fonds Européen d'Investissement :
« Doté de 30 M€, auxquels pourraient s'ajouter 6 M€ du Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (ou plan Juncker), Alter'NA est révélateur d'un engagement fort de l'Union Européenne et de ses institutions en faveur des territoires de Nouvelle-Aquitaine. Alter'NA capitalise sur l'expérience unique du FEI dans le domaine du financement de l'agriculture en Europe et ambitionne de bâtir une agriculture forte, soutenable, dynamique et résolument tournée vers l'avenir en Nouvelle-Aquitaine. D'ici 3 ans, c'est plus de 3 000 agriculteurs et TPE-PME agricoles qui devraient bénéficier de ce dispositif. »
Pour Alain Rousset, « ce dispositif est décisif dans l'accompagnement des agriculteurs dans la transformation de leurs pratiques agricoles et l'accélération de la transformation de l'agriculture vers l'agroécologie. Voilà un exemple concret et opérationnel de l'ambition affiché par la Région Nouvelle-Aquitaine dans sa feuille de route Néo Terra. La mobilisation de crédits du Plan Junker, une première en France, démontre bien l'intérêt de cette démarche et le volontarisme régional en ce domaine. »

(Communiqué de la région Nouvelle-Aquitaine)

Signature de l'accord à Château Dillon (DR)
Signature de l'accord à Château Dillon (DR)


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com