PaySud mag

Quand la COVID fait redécouvrir la forêt

Une étude demandée par l'ONF montre que nombre de citoyens fuient la pandémie dans les bois...

Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas... Nombre de Français pensent non seulement ne pas y rencontrer la bête, mais y trouver le moyen d'échapper à cet autre "animal" invisible:la COVID. A l'occasion de la Journée Internationale des Forêts l'ONF (Office National des Forêts) et l'Institut ViaVoice viennent de lever le voile sur un sondage réalisé à la mi-février qui fait ressortir un regain d'intérêt des Français pour la forêt. Comme l'a expliqué Françoise Le Failler, directrice de la communication de l'ONF, à l'occasion d'une visio-conférence, le premier confinement suivi de la levée des restrictions, a fait ressortir le réflexe en faveur de la forêt, les visites sur le site de l'ONF ayant explosé.
L'étude de ViaVoice "Parlons forêt" confirme le mouvement.
A la question "Au regard des difficultés du contexte actuel (la pandémie et ses conséquences telles que les confinements, le couvre feu…), quel les sont les activités qui vous feraient le plus de bien ?" 30 % répondent "aller au restaurant", mais ils sont 32% à vouloir "Aller en forêt (pour se promener, faire de la randonnée, du vélo, du cheval, piqueniquer".
Pour 92% des sondés la forêt apporte du bien-être et un sentiment d'apaisement. Pour 59% des gens le contexte actuel a renforcé l'envie d'aller en forêt.
Nombre d'autres questions ont été posées par les sondeurs. Il ressort que les trois quarts des Français sont intéressés par les bois, parmi eux, la moitié s’y intéresse pour la nature, les arbres la faune et la flore.
POUR EN SAVOIR PLUS


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Paysud Mag. Responsable: Gilbert Garrouty, journaliste
Contact:info@paysud.com